Election de Nicolas Sarkozy

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

Communiqué de presse                                                                            Le 7 mai 2007



Election présidentielle : une grande déception mais une satisfaction, l’exception bretonne

Une grande déception et des craintes :

Le suffrage universel a parlé, Nicolas Sarkozy est le nouveau président de la République française, mais son appel au rassemblement de dimanche soir ne doit tromper personne. Son projet de société est fondé sur le libéralisme économique et l'individualisme. Le candidat Sarkozy qui a cultivé pendant sa campagne les oppositions et les antagonismes ne sera le président que d'une France aux multiples fractures, sociales, territoriales et générationnelles, illustrées par l'extrême hétérogénéité de ses résultats. Son programme politique ne réduira pas ces fractures… Au contraire il les aggravera.

Une satisfaction :

Les Bretons ont rejeté le modèle de société que propose Sarkozy. La Bretagne a montré son attachement aux valeurs de démocratie et de progrès social. La Bretagne à 5 départements a voté à 52,68 % pour Ségolène Royal. Celle-ci arrive en tête dans 4 départements sur 5, seul le Morbihan place N. Sarkozy devant, mais l’écart entre la droite et la gauche se resserre. Jamais sous la Ve République le vote des Bretons ne s'était autant distingué de celui des Français que le 6 mai 2007; la Bretagne a donné près de 6 % de plus à la gauche. Les Bretons aspirent à un autre projet de société que celui de N. Sarkozy, un projet alternatif qui s'appuie certes sur le principe de responsabilité mais une responsabilité sociale, environnementale et territoriale, une responsabilité au service de l'intérêt général.

Pour l’Union démocratique bretonne le scrutin de dimanche montre également toutes les limites du vote utile car le parti socialiste ne peut gagner tout seul. La gauche pour gagner a besoin de la vivacité de toutes ses couleurs et son redressement demande plus qu’un lifting …  Aux élections législatives de juin les candidates de l’UDB porteront un triple message: celui de la rénovation en profondeur de la vie politique, celui d’une société organisée autour des solidarités entre les personnes et entre les territoires et celui de la prise en compte de l’identité bretonne comme facteur d'un développement harmonieux et durable. L’UDB appelle toutes celles et tous ceux qui ont la Bretagne au cœur et le cœur à gauche à se mobiliser pour faire vivre ce projet.

Pour l’UDB, la porte-parole, Mona Bras.

 Contact : UDB 9 rue Pinot Duclos 22000 Saint-Brieuc
                udbcontact@udb-bzh.net

Publié dans Elections

Commenter cet article