Appel à une manifestation pique-nique, vendredi 28 octobre

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

Appel à une manifestation pique-nique, vendredi 28 octobre



La section UDB de Brest et du Bas-Léon apprend avec stupeur que l'ANPE de Brest, par la plume de sa Directrice refuse de publier deux offres d'emploi au motif qu'elles sont rédigées en français ET en breton, et qu'elles pourraient ainsi revêtir un caractère discriminatoire.

En conséquence, l’UDB appelle à une manifestation pique-nique vendredi 28 octobre à  partir de 12h30 devant l’ANPE, 257 rue Jean Jaurès, près de la place de Strasbourg.

L'Union démocratique bretonne voudrait attirer l'attention des ANPE brestoises et bretonnes sur la première mission qui est la leur, à savoir offrir des emplois aux personnes qui en sont privées.

II paraît en effet curieux que face à une situation délicate: plus de 13 000 demandeurs d'emploi sur le bassin brestois, soit un taux de chômage s'approchant fortement des 10%, la direction de l'ANPE consulte son service juridique sur la validité de DEUX offres d'emploi!

Le retour à une administration lourde est ici parfaitement vérifiable: le contrôle ne s'exerce pas seulement sur les chercheurs d'emploi, mais maintenant sur les offres elles-mêmes.

Où sont donc passés les personnels mettant en oeuvre une « ambiance pionnière exaltante d'une nouvelle organisation de dynamisation du marché du travail ? »(source: ANPE à votre service).

L'UDB ne peut que constater qu'une nouvelle fois, c'est bien la langue bretonne et ses locuteurs   qui sont victimes de la discrimination évoquée et souhaite fortement que l'ANPE revienne sur une décision contraire à la recherche d'efficacité qui devrait être la sienne, à l'heure d'une Europe pluriculturelle et multilingue.

Publié dans Langue bretonne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article