Panique à bord chez les armateurs

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

Panique à bord chez les armateurs!





La section UDB de Brest et du Bas - Léon fait part de son indignation et de son inquiétude face à l’apparition et la répétition de procédures visant à dessaisir le tribunal de Brest de dossiers de pollution maritime au profit des pays d’immatriculation des navires.

Les Bretonnes et les Bretons ne peuvent qu’être choqués de voir ces cas de pollutions, le plus souvent intentionnelles et dont les traces s’inscrivent durablement le long du littoral, jugés par un autre système judiciaire que celui de l’Etat riverain, victime de la pollution.

Il ne fait aucun doute que certains de ces recours sont introduits par la défense des pollueurs dans l’espoir de bénéficier d’un jugement plus clément rendu par la justice des Etats du pavillon.

On doit toutefois voir dans ce qui tendrait à devenir une mauvaise habitude le signe que la sévérité croissante des jugements rendus par le tribunal de Brest ces dernières années en matière de pollution maritime intentionnelle par hydrocarbures tend à devenir réellement dissuasive au point d’affoler nombre d’acteurs du secteur du transport maritime, trop longtemps habitués à l’impunité.

La section UDB de Brest et du Bas -Léon souhaite que le tribunal de Brest fasse preuve de la plus grande détermination en refusant d’accéder à ces demandes et accentue la politique de fermeté qu’il mène à l’égard de ces pollutions délibérées.

Enfin, participant au même souhait de voir Brest à la pointe de la protection de l’environnement marin et littoral, la section UDB de Brest et du Bas - Léon invite la ville de Brest à mettre en œuvre toutes ses forces pour que soit retenue sa candidature à l’accueil de l’antenne régionale atlantique de l’Agence Européenne de Sécurité Maritime.

Publié dans Mer et littoral

Commenter cet article