CPE: le code du travail pris en otage

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

Le Code du travail pris en otage, l’Union Démocratique Bretonne dénonce et propose




La section de Brest et du Bas-Léon de l’Union Démocratique Bretonne dénonce la régression sociale que représente le Contrat Première Embauche concocté par le gouvernement Villepin.

Elle appelle à manifester massivement le mardi 7 mars pour refuser la précarisation programmée de la jeunesse, l’insécurité généralisée, le démantèlement du code du travail, le déni de démocratie et l’absence calamiteuse de politique économique et sociale de la droite au pouvoir.

Loin de se contenter d’une position de refus, l’UDB rappelle sa volonté de stimuler une croissance plus riche en emplois de qualité. Elle réclame pour y parvenir une politique de soutien à l’activité et à la formation, un programme d’incitation des entreprises et de leurs personnels à l’adaptation aux mutations technologiques, un dispositif renforcé d’accompagnement de l’initiative et de l’innovation, dans le cadre d’une stratégie de valorisation des ressources locales et de développement durable.


Pour la section UDB de Brest et du Bas –Léon

Anne-Marie Kervern

Publié dans Economie et société

Commenter cet article