Non à l'EPR! Oui aux énergies alternatives!

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon


NON à l’EPR, OUI aux alternatives au nucléaire

Alors que notre pays est déjà largement suréquipé en centrales nucléaires et qu'il est urgent à la fois de maîtriser les consommations d'énergie et de développer les énergies renouvelables, le gouvernement français a demandé à EDF de construire un nouveau réacteur nucléaire de type EPR (European Pressurized Reactor) à Flamanville dans la Manche.

L'intention du lobby est de nous mettre une fois de plus devant le fait accompli et de nous imposer à terme le renouvellement de tous les réacteurs existants par des réacteurs EPR.

Pourtant, la construction d'un réacteur EPR est une mauvaise décision à tous les points de vue :
  • Au point de vue énergétique : la  France est en situation de surproduction électrique et n'a donc besoin d'aucune nouvelle centrale avant plusieurs décennies. Le nucléaire représente certes 78% de l'électricité consommé en France, mais seulement 15% de notre consommation totale d'énergie, et... 4% de la consommation énergétique mondiale! Il ne peut pas non plus se substituer à l'usage du pétrole dans les transports. Il n'est donc pas une réponse au réchauffement climatique.
  • Au point de vue économique : ce chantier de plusieurs milliards d'euros entraînera un retard dommageable dans les nécessaires investissements de l'industrie française vers d'autres solutions énergétiques, sans résoudre les difficultés inhérentes au secteur nucléaire.
  • Au point de vue social : les énergies renouvelables et la maîtrise de l'énergie sont bien plus créatrices d'emplois et porteuses d'avenir. A investissement équivalent, un programme éolien produirait deux fois plus d'électricité et créerait près de 5 fois plus d'emplois - comme le montre l'étude “Eole ou Pluton?” réalisée en 2003 par l'association Détente.
  • Au point de vue environnemental :  l'EPR n'apporte aucune amélioration notable quant à la sûreté nucléaire ou à la gestion des déchets radioactifs, dont le fardeau continuera à peser sur les générations futures.

  • Parce que nous refusons la perpétuation des risques du nucléaire;
  • Parce que nous refusons que le lobby nucléaire nous impose un nouveau réacteur;
  • Parce que nous refusons la confusion entre service public et intérêt du lobby nucléaire;
  • Parce que nous savons que cet investissement inutile restera finalement à la charge des clients d'EDF et des générations futures;
  • Parce que nous voulons que l'avenir s'ouvre à des énergies renouvelables, décentralisées, propres et sans risques;

Ensemble, nous disons NON à l'EPR et nous soutenons le grand rassemblement de Cherbourg contre l'EPR, les 15 et 16 avril 2006

Un car partira de Brest.

Départ de Brest: gare routière, 15 avril (5h30) - Retour à Brest: le soir-même, vers minuit
Tarif: 25 euro - tél : 06 18 85 13 16 (pour réservation)

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie psychologues 14/04/2006 19:14

Attention à lEPR ! ca fait peur. est ce que l ''EPR apporte vraiment des  améliorations reelles quant à la sûreté nucléaire ou à la gestion des déchets radioactifs ? j'ai des gros doutes