Les émissions en breton interdites d’antenne après 20 heures du soir sur RFBBI

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon



Emglev Selaouerien Radio France Bleu Breizh Izel evit ma vefe skignet programmoù savet e Breizh


An abadennoù e brezhoneg berzhet war RFBBI en tu all da 8 eur
noz … c’hwec’h eur skignañ ar sizhun aberzhet war aoter ar c’hreizennañ gant an Aotrou Alain Massiot.

D’ar 25 a viz meurzh 2006 e kemere perzh 500 den er vanifestadeg aozet gant Emglev selaouerien France Bleu Izel dirak ti ar radio e Kemper. Goulennet oa bet groñs gant ar vanifesterien e vefe bet roet e sac’h d‘an Aotrou Patrick Sabatier ha dihanet diouzhtu da skigañ e abadenn dudiamantoù ha kelachoù Pariz etre kreisteiz hanter ha div eur. Un dileuriadenn eus an Emglev oa bet degemeret gant rener France Bleu Breizh Izel. Ar rener, an Aotrou Alain Massiot p’en doa degemeret dileuridi an Emglev, en o-mesk : Patrick Malrieu prezidant Kuzul Sevenadurel Breizh, Kristian Guyonvarc’h ha Jean-Pierre Thomin is-prezidanted Kuzul Rannvro Breizh ha Mona Bras Kuzulierez Rannvro Breizh, en doa graet disklêriet : « An eurvezhioù skignañ e brezhoneg zo sakr deomp, n’eus ket keloù e vefe krennet an niver a eurvezhioù e yezh ar vro… »

    C’hwec’h miz war-lerc’h e teu mare an dislavar hag an dismegañs a-berzh an Aotrou Alain Massiot. Lemmet zo bet kuit un eurvezh eus « An Abadenn » gant Loeiz Guillamot diouzh an noz, etre eizh eur ha nav eur. En he flas teir munutenn brezhoneg etre kreistez ha kreistez hanter. Ne oa ket trawalc’h, dav oa skarzhañ ar brezhoneg da vat en tu all da eizh eur noz war ar gwagennoù. Neuze « Ar Veilhadeg », koshañ abadenn e brezhoneg FBBI, a veze skignet d’ar sul noz zo bet graet e jeu dezhi. Lakaet eo bet an eurvezhioù skignañ-se d’ar sul etre un eur ha teir eur d’abardaez (er memes koulz hag ar brezhoneg er skinwel) hag un eurvezh adskignañ zo e-mesk an teir eurvezh-se. Taol kaer Alain Massiot krennañ ar skignañ e brezhoneg war RFBBI eus 6 eurvezh ar sizhun.
    Ar promesaoù ne dalvont nemet d’ar re a laka kred enne eo frazenn stur Alain Massiot. Ni izili « Emglev Selaouerien Radio Frañs Bleu Breizh Izel » n’omp ket evit degemer e vije graet fae gant ar Stad ha renerien Radio Bleu war ar vretoned a zo selaouerien feal eus RFBBI ha war dileuridi hor Bro.

- Da gentañ e c’houlennomp groñs hag hepdale, digant renerien Frañs Bleu, e vefe roet e blas en-dro d’an abadennoù e brezhoneg war gwagennoù RFBBI, hag e-giz e miz Meurzh 2006 e c’houlennomp e vefe roet e sac’h d’an Aotroù Patrick Sabatier evit ma c’hellfemp selaou en-dro abadennoù savet er vro etre 12e 30 ha 2 e.

- Da eil e c’houlennomp gant dileuridi ar C’huzul Rannvro goulenn groñs digant ar Stad e vefe boulc’het divizoù etre he dileuridi e Breizh, renerien France Bleu ha dilennidi Kuzul Rannvro Breizh evit ma c’hellfe ar Vretoned kaout ar gwir da ren ha da ziorren ur radio a servij publik e galleg hag e brezhoneg war dachenn pemp departamant Breizh.

                        Evit an Emglev : Herve ar Gall  02 96 24 25 09


Coordination des Auditeurs de Radio France Bleu Breizh Izel pour la diffusion de programmes créés en Bretagne

Les émissions en breton interdites d’antenne après 20 heures du soir sur RFBBI …Six heures d’émissions  hebdomadaires sacrifiées sur l’autel de la centralisation par Monsieur Alain Massiot

Le 25 mars 2006, 500 personnes répondant à l’appel de la Coordination des Auditeurs de Radio France Bleu Breizh Izel se rassemblaient devant les locaux de la radio à Quimper. Lors du rassemblement les manifestants demandèrent fermement aux directeurs de France Bleu de suspendre sans délai l’émission de divertissement et « d’informations » parisiennes de Patrick Sabatier qui est diffusée entre 12h 30 et 14 h. Une délégation de la Coordination fût reçue par le directeur de France Bleu Breizh Izel. La délégation Messieurs Patrick Malrieu président du Conseil Culturel de Bretagne, Kristian guyonvarc’h et Jean-piere Thomin vices-présidents du Conseil Régional de Bretagne ainsi que Madame Mona Bras conseillère de Bretagne faisaient partie de la délégation, lors de l’entretien le directeur de la station Monsieur Alain Massiot déclarait : «  Les heures de diffusion en langue bretonne sont sacrées, il n’a jamais été question de diminuer le nombre d’heures de programmation en breton… »
Six mois plus tard vient le temps de la contradiction et du mépris de la part de Monsieur Alain Massiot. L’émission de la soirée de  Loeiz Guillamot « An Abadenn » a été raccourcie d’une heure, plus de breton entre  20h et 21h. A sa place 3 minutes de breton entre midi et midi trente. Comme il était nécessaire d’expurger complètement la langue bretonne après 20h, la plus vieille émission en langue bretonne de RFBBI « Ar Veilhadeg » qui était diffusée le dimanche soir a été déplacée vers le dimanche après-midi entre une 13h et 15 h (au même moment que les émissions en breton à la télévision). Et ces trois heures d’émissions contiennent une heure de rediffusion. Par ce coup-bas Alain Massiot  réussit à supprimer 6 heures d’émissions en langue bretonne par semaine sur RFBBI.
« Les promesses n’engagent que ceux qui les croient » résume le poids des engagements d’Alain Massiot. Nous, membres de la « Coordination des Auditeurs de Radio France Bleu Breiz Izel  pour la diffusion de programmes créés en Bretagne » ne pouvons accepter que les Bretons, auditeurs fidèles de France Bleu Breizh Izel et les élus de Bretagne soient méprisés par l’Etat, et la direction de Radio Bleu :

En conséquence :
- nous demandons fermement, et sans délai aux directeurs de France Bleu de reprendre la diffusion des émissions en langue bretonne sur les ondes de RFBBI et, comme nous le demandions lors de la manifestation du mois de mars, de suspendre l’émission de Patrick Sabatier, pour que nous puissions entendre à nouveau des émissions créées en Bretagne entre 12h 30 et 14 h.

-    nous demandons également aux élus du Conseil Régional de Bretagne d’exiger de l’Etat qu’une table ronde entre les représentants de l’Etat en Bretagne, la direction de France Bleu et des élus de la Région Bretagne soit organisée sans délai, pour que les Bretons puissent avoir la maîtrise de l’organisation et du développement d’une radio de service public en français et en breton sur le territoire des cinq départements de Bretagne.

Pour la Coordination : Herve le Gall 02 96 24 25 09

Publié dans Langue bretonne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article