Abeille Flandre

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

La section de Brest et du Bas-Léon de l'Union Démocratique Bretonne rend hommage à l’équipage de l’Abeille Flandre et salue l’arrivée de l’Abeille Bourbon.

Ces navires et leurs hommes veillent sur l’Europe maritime dont la Bretagne est l’avant-port ; symboles de solidarité, de stabilité dans les coups durs, d’efficacité dans l’action, ils sont des images puissantes capables de donner aux Brestois un surcroît de sens collectif.

C’est pour cette raison que l’Union Démocratique Bretonne a voulu marquer cet hommage par une forme inhabituelle: la dédicace de quelques courts poèmes créés par Alain Kervern.


Au  remorqueur  «Abeille-Flandre»

                                                            D’ar ramoker « Abeille-Flandre »

1 – Avis de grand frais        
 le seul bateau qui sort            
  quand tous les autres rentrent            
                                                            1 – Boued awel yac’h
                                                             distroet an oll bigi
                                                              nemed an heni o vont er-maes

2 – Il croise sur le Rail       
 mais la houle d’Iroise               
  vient de beaucoup plus loin           
                                                            2 – Morredeg’ra war Roudenn  Eussa
                                                             a-belloc’h e teu
                                                              tôenn-vor Irwazh

3 – A l’assaut des crêtes blanches    
 arraché à la nuit                   
  un transporteur chimique            
                                                            3 – Yao da lanw gwenn
                                                             diframmet diouzh an nos kriz
                                                              ur vag-treizh chimik

4 – Vingt mille chevaux lâchés    
 pour contraindre les monstres           
  à circuler au large               
                                                            4 – Ugent mil marc’h dre dan
                                                             ewid rediañ an erevent
                                                              da chom pell diouzh an douar


5 – Sept ou huit mètres de creux   
 mettre à l’eau le Zodiac              
  et son courage dedans                

                                                            5 – Seizh pe eizh metrad komm
                                                             lakomp war an dour
                                                              ar Zodiac gant va c’halon e-barzh

Publié dans Mer et littoral

Commenter cet article