Conférence sur la langue bretonne

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

Le breton dans la mondialisation


2 conférences de Francis Favereau

En breton le mercredi 7 février à la Maison de l'Europe (16 rue de l'Harteloire, Brest)
En français le mardi 13 février à la Maison de l'Europe (16 rue de l'Harteloire, Brest)

A l'occasion de la sortie de son dernier essai, Babel et Baragouin, Francis Favereau se penche sur les atouts de la langue bretonne pour faire face aux enjeux de la mondialisation.

Entrée libre

Soirée organisée par les associations Eskemm et Ar Falz

+++++++++++++++++++

Babel et Baragouin - Le Peuple breton - Janvier 2007



Francis Favereau publie un brillant essai aux éditions Skol Vreizh consacré au breton, bien sûr, mais aussi à l'évolution des langues du monde.

L'universitaire rennais part du mythe da la tour de Babel, de la langue unique perdue (comme le paradis), des hommes qui se querelleraient pour cette raison. Les grandes langues expansionnistes se sont appuyées sur cette nostalgie, qui n'était plus de mise au Moyen Age, à l'heure d'une diversité linguistique éclatante et créative. Dans leur expansion, les grandes langues ont beaucoup emprunté à celles qu'elles faisaient reculer ou disparaître : le celtique continental, le breton, les langues amérindiennes.

Avec une culture universelle et phénoménale, l'auteur nous promène à travers les langues en nous montrant leurs emprunts réciproques. Le latin, le français, l'anglais ont beaucoup emprunté aux langues celtiques (notamment au gaulois), à l'arabe, s'enrichissant de leurs apports.

Par petits chapitres d'une dizaine de page, l'auteur nous entraîne dans une promenade linguistique concrète et accessible, qui nous permet de mesurer les apports réciproques des différentes langues entre elles.

Il nous convainc de cette fraternité des langues, en délaissant toute idée de supériorité des unes ou des autres.

Un plaidoyer vibrant pour le bilinguisme et le multilinguisme.

Jean-Jacques Monnier

Publié dans Langue bretonne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article