Financement du Conservatoire du littoral: une position de l'UDB

Publié le par Kevrenn UDB Bro Vrest Goueled Leon

Financement du Conservatoire du littoral: une position de l'UDB

La section de Brest et du Bas - Léon de l'Union Démocratique Bretonne se félicite de l'attribution au Conservatoire du littoral d'une ressource fiscale pérenne en l'occurrence la taxe sur les bateaux.
Cette décision devrait mettre le Conservatoire à l'abri des aléas liés aux arbitrages budgétaires annuels du budget de l'Etat.
L'effort à accomplir reste important notamment dans le Pays de Brest qui compte 350 km de côtes, d'Argol à Goulven.
En ce qui concerne le Pays de Brest il devient urgent de lancer des acquisitions dans trois secteurs:
    - Les trois abers, lieu emblématique du littoral breton
    - Plougonvelin et Locmaria-Plouzané qui subissent une pression foncière liée à la proximité de Brest.
    - Camaret, haut - lieu du tourisme finistérien.
Pour l'UDB, seule une bonne coordination des institutions concernées (Etat, département, communes et intercommunalités) et une utilisation adéquate des outils disponibles (Taxe départementale des espaces naturels sensibles, Schéma de cohérence territoriale du Pays de Brest en cours d'élaboration, loi littoral, zonage des PLU...) pourra permettre d'éviter que le littoral breton ne se transforme progressivement en un nouveau Mur de l'Atlantique.

Publié dans Mer et littoral

Commenter cet article